Newsletter

Accueil > Nos Projets > En milieu rue > Boule de Neige > La méthodologie

La méthodologie


1. L’opération BdN démarre par un recrutement d’usagers de drogues : les animateurs BdN constituent un groupe de 6 à 12 participants, appelés communément « jobistes ».

2. Les jobistes suivent quelques séances de formation (3 ou 4 d’environ 2 heures, animées par des professionnels de la santé et du travail social). Ces séances poursuivent 2 buts :

  • Renforcer les connaissances sanitaires des jobistes : en effet, ils reçoivent et échangent des informations sur le Sida, les hépatites et plus largement les risques liés à la consommation de produits psychotropes.
  • Les préparer à faire passer des messages de RdR à d’autres usagers, leurs pairs : à l’aide de jeux de rôle et de mises en situation, les jobistes ont l’occasion de s’exercer à la rencontre de l’autre : comment vont-ils les aborder, comment expliquer le projet, etc.

3. Une fois cette phase d’information et de mise en situation achevée, les jobistes abordent la deuxième phase de l’opération, phase de « terrain » durant laquelle ils vont à la rencontre de leurs pairs afin de répercuter l’information sanitaire qu’ils ont acquise. Les jobistes ont pour mission d’établir chacun entre 10 et 15 contacts différents. A chaque contact établi, le jobiste propose au pair de remplir avec lui un questionnaire anonyme. La passation de ce questionnaire constitue la clé de voûte de la relation entre les 2 personnes : elle fournit l’occasion d’aborder des thèmes comme la consommation de drogues, les relations sexuelles, les prises de risques, etc.

4. Enfin, une séance d’évaluation permet à chacun de formuler ses motifs de satisfaction, de déception, ses doutes, ses craintes, etc. L’opération se clôture et les jobistes touchent la rétribution prévue pour leur participation.

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consultez le manuel méthodologique Boule-de-Neige.

< Retour